Full text: Belidor, Bernard Forest de: Nouveau cours de mathématique à l' usage de l' artillerie et du génie

NOUVEAU COURS & enſuite on mettra le poids, en l’accrochant dans l’anneau
d’en bas: & ſi alors le fil de la lunette répond à la même
marque de l’objet, c’eſt une preuve certaine que le centre de
gravité, ou les deux points de la ſuſpenſion de la croix répon-
dent au centre du tuyau de la lunette, ou au centre de la
terre; mais ſi cela ne ſe trouve pas préciſément au même point,
on la vérifiera par le moyen de la virole I, en la faiſant couler
de part ou d’autre, pour réparer le défaut, & mettre la lu-
nette en équilibre; & la lunette étant miſe horizontalement
par la virole ſans poids & avec poids, on la tournera ſans
deſſus deſſous, mettant en haut la branche d’en bas, & atta-
chant le poids à la branche que l’on a abaiſſée.

Si après cette rectification, le fil qui eſt dans la lunette ſe
trouve à la même hauteur de l’objet que devant; c’eſt une
marque que le fil du foyer de la lunette eſt directement au
milieu de ce foyer: mais ſi le fil ne viſe pas au même point, & qu’il coupe l’objet au deſſus ou au deſſous, on hauſſera ou baiſ-
ſera moyennant la vis qui eſt pour cela, juſqu’à ce que le fil
coupe le point moyen, qui eſt entre les deux points remar-
qués, & après cela le niveau ſera bien rectifié.

Le pied qui doit porter la machine eſt une eſpece de table
de fer ou de cuivre, qui eſt ronde & un peu concave, afin
que la machine ſoit plus ſolidement établie dans la concavité: elle eſt élevée ſur trois pieds, qui y ſont attachés en char-
niere, & dont la hauteur eſt de trois ou quatre pieds.

La figure N repréſente en grand le tuyau qui porte en de-
dans de la lunette le fil horizontal, qui eſt attaché à la four-
chette K avec de la cire.

Il faut ſi peu de choſe pour faire de grandes erreurs en ni-
velant, que l’on ne ſçauroit prendre trop de précautions à ſe
bien ſervir des inſtrumens: pour cela, il faut les connoître
parfaitement; quand je dis les connoître, j’entends que l’on
doit ſi bien les examiner, que l’on puiſſe en ſçavoir juſqu’au
moindre défaut, entre leſquels il n’y en a point de plus con-
ſidérable que de baiſſer ou hauſſer la mire. Il eſt vrai que pour
le niveau de M. Huyghens, quand même il n’auroit pas été fait
avec aſſez de précaution pour avoir cet inconvénient, il ne
faut pas beaucoup s’en embarraſſer; car s’il baiſſe la mire dans
un ſens, il la hauſſera d’autant dans un autre; & prenant
le point milieu des deux objets, l’on aura toujours le vrai

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer