Full text: Belidor, Bernard Forest de: Nouveau cours de mathématique à l' usage de l' artillerie et du génie

DE MATHÉMATIQUE. Liv. X. ticuliérement où la théorie & la pratique doivent travailler de con-
cert. Combien de grands ouvrages n’a-t’on pas exécutés, depuis
qu’on a ſçu réduire à des principes l’art du nivellement! Auroit-
on oſé tenter autrefois un travail auſſi admirable que celui de la
jonction des deux Mers? Toute la magnificence des Anciens a-
t’elle jamais été juſqu’ à faire naître des jets d’eau dans des lieux
fort éloignés de tous réſervoirs? Et ſi cela s’eſt fait, étoit-on sûr
de la réuſſite avant l’exécution? Combien eſt-il arrivé de fois
qu’après avoir commencé un grand projet, on s’eſt apperçu trop
tard, & après de grandes dépenſes, de l’impoſſibilité du deſſein!
au lieu qu’à préſent on trouve avec toute l’exactitude poſſible la
différence du niveau de pluſieurs endroits, lorſqu’on entend bien
le nivellement, & l’on ſçait ſi le projet qu’on a en vue, eſt poſſi-
ble, ou non; s’il faut des écluſes, à quelle diſtance il faut les
conſtruire; enfin on eſt en état de ne rien craindre du ſuccès d’une
grande entrepriſe, ſi après en avoir fait le nivellement, l’on a re-
connu le projet poſſible.

740. De la Trigonometrie rectiligne .
Definitions .

I.

694. La Trigonométrie eſt une partie de la Géométrie, par
le moyen de laquelle trois choſes étant données ou connues
dans un triangle, l’on vient à la connoiſſance du reſte.

741. II.

695. Comme l’on ne parvient à trouver ce que l’on cher-
che dans la Trigonométrie que par le calcul ordinaire de l’A-
rithmétique, l’on ſe ſert de certaines Tables dreſſées pour ce
ſujet, qu’on appelle Tables des Sinus, Tangentes, Sécantes,
dont je donnerai l’uſage ſeulement, ſans en enſeigner la con-
ſtruction, que l’on trouvera dans pluſieurs Livres, ne voulant
parler que des choſes qu’il faut abſolument ſçavoir.

742. III.

696. Nous avons ſix choſes à conſidérer dans un triangle; ſçavoir, les trois côtés & les trois angles, ſans s’embarraſſer
de la ſuperficie: & comme il y a trois de ces ſix termes, qui
peuvent être donnés, pour arriver à la connoiſſance des au-
tres, il faut toujours que ce ſoit deux angles & un côté, ou
un angle & deux côtés, ou bien enfin les trois côtés; car les

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer