Full text: Belidor, Bernard Forest de: Nouveau cours de mathématique à l' usage de l' artillerie et du génie

DE MATHÉMATIQUE. Liv. VII. lignes données M & N, enſorte que la premiere ligne M ſoit
à la ſeconde N, comme la même ſeconde N à celle que l’on
cherche; il faut faire à volonté un angle A B C, prendre ſur
le côté B C la partie B D égale à la premiere M, & la partie
D F égale à la ſeconde N, & ſur le côté B A la partie B E égale
à la même ſeconde N, & tirer la ligne E D; ſi du point F
on mene la ligne F G parallele à la ligne E D, je dis que la ligne
E G ſera la troiſieme proportionnelle demandée.

516.1.

Figure 100.

517. Démonstration .

Conſidérez que le triangle B G F a ſes deux côtés B G, B F
coupés proportionnellement par la ligne D E parallele à ſa baſe
F G, par conſtruction, & que par conſéquent (art. 397) on a
B D : D F : : B E: E G, mais B E étant égal à D F, par con-
ſtruction, on aura B D: D F : : D F: E G. Ainſi faiſant la ligne
O égale à E G, on aura les trois lignes continuement propor-
tionnelles M, N, O.

509. Si l’on vouloit trouver une troiſieme proportionnelle
à deux nombres, il faut quarrer le ſecond, & diviſer ce quarré
par le premier; le quotient ſera la troiſieme proportionnelle
demandée. Si le ſecond nombre n’eſt pas diviſible par le pre-
mier, ſon quarré ne ſera pas non plus diviſible par ce même
premier nombre: ainſi l’on ne pourra trouver la troiſieme pro-
portionnelle que par approximation, en ſe ſervant des fractions
décimales. Surquoi l’on remarquera encore la différence de la
Géométrie à l’Arithmétique dans la détermination des quan-
tités, en ce que la premiere donne exactement la longueur
des lignes que l’on cherche, ſans déterminer le nombre de
leurs parties, & la ſeconde donne leur valeur exacte dans cer-
tains cas, en fixant le nombre de lcurs parties; & dans d’au-
tres, ne peut la donner que par une approximation, que l’on
pouſſeroit juſqu’à l’infini, ſans jamais arriver à la juſte valeur.

On pourroit encore réſoudre le dernier problême d’une au-
tre maniere, en ſe ſervant du cercle. Qu’il faille, par exemple,
trouver une troiſieme proportionnelle aux lignes B, K, on pren-
dra la ligne C E égale à la ligne B; ſur cette ligne on élevera
la perpendiculaire E H égale à la ligne K; on menera la ligne
C H, ſur laquelle on élevera la droite H D perpendiculaire,
qui ira rencontrer le prolongement de la ligne C E en D, & déterminera la ligne E D, qui ſera la troiſieme proportionnelle

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer