Full text: Belidor, Bernard Forest de: Nouveau cours de mathématique à l' usage de l' artillerie et du génie

DE MATHÉMATIQUE. Liv. III. cette diſtance eſt partout la même, ſelon la définition du
cercle.

295.1.

Figure 13.

296. VIII.

343. Le diametre d’un cercle eſt une ligne droite qui paſſe
par le centre, & dont les extrêmités vont aboutir à la circon-
férence, comme E D: cette ligne diviſe le cercle & ſa circon-
férence en deux parties égales, que l’on appelle indifféremment
demi-cercle, & dont la moitié par conſéquent ſe nomme quart
de cercle.

296.1.

Figure 14.

297. IX.

344. On appelle arc de cercle une partie de la circonférence
plus petite ou plus grande que la demi-circonférence.

298. X.

345. Les Mathématiciens ont diviſé la circonférence du
cercle en 360 parties égales, qu’ils ont appellées degrés, & cha-
que degré en 60 autres parties égales, qu’ils ont appellées mi-
nutes, dont chacune a été encore diviſée en 60 autres parties
égales, nommées ſecondes. Ces diviſions ont été imaginées par-
ticuliérement pour meſurer les angles, & déterminer plus exac-
tement les rapports qu’ils ont entr’eux. Il ne faut pas s’ima-
giner que degré ſoit une grandeur fixe & abſolue, mais au
contraire c’eſt une quantité variable, ſelon les différens cer-
cles, quoique conſtamment la même, par rapport à chacun en
particulier, dont chaque degré eſt la 360 e partie: d’où il eſt
aiſé de conclure qu’un grand cercle a des degrés plus grands
que ceux d’un petit: il en eſt de même des minutes, des ſe-
condes & des tierces, & c.

299. XI.

346. La meſure d’un angle eſt un arc de cercle décrit à vo-
lonté de ſa pointe, & terminé par ſes côtés: ainſi l’on con-
noît que la meſure de l’angle A B C eſt l’arc A C; de ſorte
qu’autant l’arc A C contiendra de degrés de minutes, & c, au-
tant l’angle A B C vaudra de degrés de minutes, & c. Pour
concevoir comment les arcs de cercles ſont la meſure des an-
gles, & peuvent ſervir à déterminer leur grandeur, on peut
imaginer que l’angle C B A a été formé par le mouvement de la
ligne B C, autour du point B comme d’une charniere, laquelle
étoit d’abord appliquée ſur la ligne B A: car il eſt évident

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer