Full text: Belidor, Bernard Forest de: Nouveau cours de mathématique à l' usage de l' artillerie et du génie

NOUVEAU COURS eſt appellé le ſommet de l’angle. Il ſuit delà que la grandeur
d’un angle ne dépend pas de la longueur de ſes côtés, mais
ſeulement de l’inclinaiſon de ces lignes l’une ſur l’autre, qui
ſeule conſtitue la nature de l’angle. Il ſuit encore delà qu’un
angle ne renferme aucun eſpace fini ou déterminé. Pour mar-
quer un angle, on ſe ſert ordinairement de trois lettres, & celle qui ſe trouve au milieu, déſigne le ſommet de l’angle.

292. IV.

339. L’angle droit eſt celui qui eſt formé par la rencontre de
deux lignes perpendiculaires l’une à l’autre, comme les an-
gles A B C ou A B D.

293. V.

340. L’angle oblique eſt celui qui ſe fait par la rencontre de
deux lignes qui ne ſont pas perpendiculaires l’une à l’autre, & que l’on appelle pour cette raiſon des lignes obliques, comme
ſont les lignes I H & L K. Il y a deux ſortes d’angles obliques,
ſçavoir l’angle aigu & l’angle obtus.

293.1.

Figure 12.

294. VI.

341. L’angle aigu eſt celui qui eſt plus petit, ou moins ou-
vert qu’un droit, comme l’angle H I K; & l’angle obtus eſt
celui qui eſt plus grand ou plus ouvert qu’un droit, comme L H I. Il eſt viſible qu’une ligne H I tombant ſur une autre, forme
avec elle deux angles inégaux, qui pris enſemble, valent deux
droits: car ſi l’on imagine la droite I F perpendiculaire à la
ligne L K au point I, l’angle aigu H I L = F I L - F I H, & l’angle obtus H I K = F I K + F I H. Ainſi en ajoutant les
membres de ces deux équations, on aura H I L + H I K =
F I L + F I L = 2F I L, puiſque tous les angles droits ſont
égaux.

294.1.

Figure 12.

295. VII.

342. Le cercle eſt une ſurface plane, terminée par une ſeule
ligne courbe, qu’on appelle circonférence de cercle, dont tous
les points ſont également éloignés d’un point A, que l’on ap-
pelle centre du cercle; les lignes A B, A C, A D menées du
centre A à la circonférence, ſont appellées rayons du cercle,
& ſont toutes égales entr’elles, puiſqu’elles meſurent la diſ-
tance du centre à chaque point de la circonférence, & que

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer