Full text: Ufano, Diego: Artillerie, ou vraye instruction de l' artillerie et de ses appartenances

Premier Traicté Choſe du tout impoſſible, icelle eſtenduë eſtant de 12. lieuës eſpagnoles. Mais quand à
celle de Bolducq, le renom en pourroit bien eſtre veritable; la diſtance de l’vne à l’autre
ville eſtant par terre, où il faut tournoyer pluſieurs chauſſées & fleuues, mais le boulet
volanten ligne droite par l’air, prend le chemin bien de la moitié plus court, faiſant lieuë
& demie, qui eſt la plus grande portée des plus renommées pieces.

Icy ne faut-il oublier le Baſilic de Malthe, piece grande & belle, de l’ordre des Coule-
urines baſtardes, de meſme taille & grandeur que la S. Iuan de Almarſa, ayant 24. calibres
en longueur, & autour de la chambre vn calibre d’eſpoiſſeur. Laquelle par l’information
de Rodolphe Maſi Venitien, ſemble eſtre vn canon Turquois fait en Conſtantinople,
comme auſſi il eſt ſemé d’arcs, fleſches, & demies lunes.

Le Triquetraque de Rome, au chaſteau de S. Ange, au bas à l’entrée de la porte, eſt
vne piece à cinq bouches, deſquelles chacunetire 3. lb. de boulet, s’allumans ou toutes en-
ſemble, ou qúand on veut, chacune à part. La longueur en eſt ſelon l’ordre du Faulcon-
neau baſtard de 31. calibres, mais entour de la chambre du diametre de 7. calibres eſpois,
dont les trois ſont du vuide des tuyaux, & les 4. des parties maſsiues. Le colauſsia cinq ca-
libres en diametre, dontles 3. auſsi ſont pour le vuide, & les deux de corps maſsif. De ſorte
que chaque ame & bouche eſt enuironnée en toutes ſes parties de telle eſpoiſſeur, que ale
Faulconneau baſtard renforcé, deſcrit és pieces du premier genre.

22. CHAP. VII.
Inctruction tres-vtile pour fondre les pieces parfaites, &
ſans defaut.

DE ce queìuſques à maintenant a eſté dit, leCanonnier curieux & diligent, prendra
facilement la cognoiſſance de toutes ſortes de pieces, tant dela vieille, que de la
nouuelle fonte: voire au ſsi de celles qui ſe pourront inuenter & fondre à l’adue-
nir, les referant touſiours à l’vne de ces trois ſortes: & pourra meſmes iuger de la perfe-
ction ou defaut d’icelles, pour ſe pouruoir des meilleures, & ſecourir en temps à celles qui
auront quelque faute. Mais quand à l’art ou la ſcience de les fondre parfaites, elle eſt, à
mon aduis, l’vne des plus excellentes & neceſſaires qu’on pourroit trouuer. Comme
l’inuention en eſt non pas de gens communs, comme il en eſt de quelques autres arts, mais
des plus ſçauants & experts Mathematiciens de la nation Germanique & propagée des pe-
resſur les enfans, qui dés le berceau en apprennent le maniement: dont auſsi, comme
il me ſemble, il aduient qu’en ce preſent aage tant belliqueux on en trouue ſi peu qui
y ſoient bien adroits: & encormoins, qui par quelque excellence en icelle ſe ſoient ac-
quis quelque ſingulier renom. Ce qu’on peut remarquer en l’examen des plus fameu-
ſes officines de fonderie du monde, ſoit en Eſpagne, comme à Burges, S. Sebaſtian, Me-
laga, Liſbone & Barcelone, ſoit en autres lieux dependants de la Couronne d’Eſpagne,
comme à Naples, en Sicile, à Creme, à Milan & ailleurs, voire meſme aux pays bas,
tant renommés des meilleures fontes, comme Malines & Vtrecht, eſquelles des plus
experts & exercitez fondeurs, peut-eſtre, ou par quelque negligence, ou par la grand’,
haſte des Seigneurs & generaux, ou autres qui ont la charge de faire fondre les pieces,
ſont admiſes de bien grandes & lourdes fautes. Les vnes tortuës de baren inégal, que
l’ame ſe tient plus d’vn coſté que d’autre: les autres de poids inégal & mal propre; de
ſorte qu’eſtant tirées elles tombent ou treſbuchent ſur leur bouche, pource queles Tou-
rillons n’eſtans au lieu & au poids pertinent, la piece peſe plus deuers la volée que deuers
la culaſſe. Donti’ay veu ſouuentesfois, qu’vn Canõnier le plus expert & adroit qu’on pour-
roit trouuer, auec toutes ſes diligences, ne peut oncques atteindre le but qu’il deſiroit, &

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer