Full text: Ufano, Diego: Artillerie, ou vraye instruction de l' artillerie et de ses appartenances

Cap. Ouy bien ſi on eſtoit pourueu de plattes & batteaux: des plattes pour paſſer l’ar-
tillerie, cheuaux & chariots, & batteaux pour les pietons: mais cependant c’eſt vn affaire
qui va fort à la longue. Dont ie iuge le plus conuenable que pour le moins il y ait vn au
train. Et pourrois bien racompter des exemples, pour les auoir veuës reüſſir fort heureu-
ſement, & au contraire le defaut a fait quitter & perdre mainte bonne occaſion. Et voicy,
tres-illuſtre Seigneur, ce qui eſtoità dire de la prouiſion neceſſaire pour le train de l’artil-
lerie, concluant auec la ſigure qui monſtre comment il fautatteler vne piece, & admone-
ſtant le General d’eſtre ſingulierement curieux, que pour l’equipage de ſon train rien ne
defaille, y allant de ſon honneur & de la proſperité de toute vne armée.

40. DIALOGVE IIII.
Des offices & perſonnes du train de l’ Artillerie.

GEn. I’ay entendu tout ce qui eſt neceſſaire en l’Artillerie: mais des offices & of-
ſiciers de ce train, n’en ayant iuſques à preſent fait aucune mention, ie vous prie
de m’en donner quelque petite inſtruction.

Cap. Cela ſe peut faire bien aiſément. Premierement le General, deux Lieutenants
pour le ſecourir, le Treſorier, le maiſtre d’Hoſtel, auec ſes officiers & aides, ſelon l’occur-
rence de laneceſſité, & vn Commiſſaire des monſtres. Ceux-cy ſont les premieres offices,
dont les perſonnes ſont nommées du Prince & du chef meſme. Et doiuent eſtre perſon-
nes non ſeulement experimentées & honorables, mais auſſi de credit, ayant à manier tous
les fraiz du train.

Les ſuiuants ſont nommez & éleuz de l’adueu du General, à ſçauoir 15. Gentils-hom-
mes, qui ſoient auſſi bien experimẽtez en l’Artillerie, 12. Conducteurs, 4. Conneſtables,
80. canonniers, 30. faquins ou portefaix, 2. ſerruriers ou forgerons, 2. mareſchaux, 4. charpentiers ordinaires, auſquels tous ſont adiouſtez leurs aides: 50. mineurs auec leur
chef, 2. charettiers, 2. cuueliers, 30. charpentiers extraordinaires, auec leur ſuperieur & maiſtre, 100. mariniers, principalement s’il y a des ſleuues, 2. Ingenieux des ſeux artifi-
ciels, 6. petardiers, 2. Ingenieurs des fortifications, 1. Preuoſtauec ſon Lieutenant & hal-
lebardiers, 1. Mareſchal des logis, 1. Docteur, 2. Chirurgiens, 2. Barbiers, 1. Apotiquai-
re, vnou deux mille pionniers, 2. tendeurs auec leur maiſtre, & 1. Chape [?] lain. Qui tous
enſemble ſont officiers ſineceſſaires qu’on ne s’en peut paſſer.

Gen. C’eſt aſſez pour le preſent eſtant deſia tard, & temps de nous retirer. Demain,
s’il vous plaiſt, nous traitterons de l’obligation de chacun en particulier, tant du General,
que du moindre de ſon commandement.

41. DIALOGVE V.
De l’oblig ation de chacun de ces officiers, & premierement de l’office du General,
de ce qui y eſt requis, & comment il ſe doit acquitter
de ſa charge.

CAp. Comme, tres-illuſtre Seigneur, il vous pleuſt me commander hier, me voi-
cy pour pourſuiure noſtre propos entamé.

Gen. Ce n’eſt pas ſeulement bien fait, mais auſſi m’en obligez grandement. Ie
vous prie doncques de m’eſclaircir ce poinct touchant l’obligation de chacun des officiers

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer