Full text: Ufano, Diego: Artillerie, ou vraye instruction de l' artillerie et de ses appartenances

Second Traicté commandé à ſon General. Et aſin que V. S. Illuſtre l’entende mieux, ie monſtreray ſelon
le peu d’experience que i’en ay acquiſe, en quel ordre cette armée marchera le plus propre-
ment & conuenablement.

Poſons que l’armée marche, auec ſoupçon, & aduis d’eſtre attaquée tant en l’arriere
qu’en l’auantgarde. Lors il ſera beſoing qu’à la poincte, deuant l’infanterie, marchent 500. cheuaux de guerre, departis en vne ou deux trouppes, ou comme la neceſſité le demande-
ra, deſcouurans de tous coſtez la campagne, les chemins dangereux, & boſſages, par leſ-
quels l’armée doit paſſer.

Apres ces cheuaux marcheront, tant pour la couuerture d’iceux que pour la deffenſe
de l’Artillerie de l’auantgarde, 2000. pietons departis ſemblablement en vn ou deux ba-
taillons en bon ordre, bien munis de leurs aiſles & defenſes neceſſaires.

Apres ceux-cy marche l’Artillerie: A raiſon, que des trente pieces ſuſdites, marchant
(auec leur conducteur, vn ou deux chariots de paelles, & autant de hoyeaux, vn chariot
auec des coignées, vn auec ſerpes, auec raiſonnable quantité de pionniers, ou mariniers, ou
autres telles gens libres, voire que ce fuſſent que des pages, qui ſe vouluſſent appliquerau
labeur, de faire les couuertures & deffenſes d’icelles, ou de couper les bocages, appla-
nir les voyes pour l’Artillerie) pour le moins en l’auantgarde, quatre pieces de camp,
montées ſur leurs fuſts, & pourueuës de tous leurs outils, de chargeurs, eſtanpeurs, cordes
& leuiers, accompagnez d’vn chariot de poudre, vn de boulets & refouloirs, & d’vn Lieu-
tenant bien experimenté: quelques gentils-hommes d’Artillerie, vn conneſtable, & vn
conducteur.

Ceſdites pieces ſont enſuiuies, de trois quarts de canon, montez auſsi ſur leurs fuſts,
auec vn chariot de poudre, vn autre de boulets & morceaux. Apres s’enſuiuent à paires
quatre demy-canons montez, ouſur leurs fuſts, ou ſur les chariots, auec leurs cheures & leuiers: & finalement cinq canons auec toutes leurs appartenances, & quatre chariots de
poudre, & huict chariots de boulets & morceaux ou tappons, accompagnez auſsi de leurs
gentils-hommes, canonniers & conducteur.

Apres ladite Artillerie, marchant en leurstroupes & bandes bien ordonnées 3000. cheuaux legers eſtans enſuiuis de 10000. pietons, & apresiceux de toutes les munitions
appartenantes à la moitié de l’armée, à ſçauoir, ponts, planches, poudre, boulets, cordes,
paelles, hoyeaux, picques, pinces, coins de bois & de fer, ſerpes, haches, ſcies, & en ſomme
tous les inſtruments de charpenterie & ferrerie, & tout ce que l’Artillerie de l’auantgar-
de requiert. Apres cecy s’enſuiuent les victuailles de la moitié de l’armée, auec l’hoſpital,
enſuiuis des chariots du Prince & des autres Generaux. Et apres s’enſuiuent les bagages
des particuliers, de ceux qui marchent en l’auantgarde, & vne partie de ceux qui marchent
au milieu.

Apres mar chent en leurs bataillons bien ordonnez 12000. pietons, ayans en queuë
vne autre troupe de chariots, du bagage, en partie de ceux de milieu & tant celuy de
ceux de l’arrieregarde, enſuiuis du reſte des victuailles, tant des ſoldats que du Prince, & des ambaſſadeurs.

Apres s’enſuiuent toutes les munitions & machines, ſeruantes à la deffence de l’ar-
rieregarde, l’Artillerie, ponts & batteaux. Apres derechef 8000. pietons faiſans le gros en
bataillon de l’arrieregarde.

Apres s’enſuiuent en ordre conuenable, deſcrit en l’auant garde, 4. canons, 4. demy
canons. 3. quarts de canons montez en leurs fuſts, & finalement 3. pieces de campagne
auec toutes leurs appartenances, tant de poudre, de boulets & inſtruments, que des per-
ſonnes ſuffiſantes.

Apres marchent 2000. pietons, ſeruants auſsi de deffenſe & couuerture tant de
l’artillerie que de toute l’arrieregarde: enſuiuis pour ſerrer l’armée de 500. bons che-
uaux, auec charge de bien deſcouurir cette partie de campagne, qu’elle ne ſoit à

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer