Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

SUR LA THÉORIE et l’arsenic sont positifs relativement à l’oxigène,
et négatifs par rapport aux métaux. Les radi-
caux des alcalis fixes et des terres alcalines sont
au contraire les corps les plus électro-positifs; mais ils le sont à des degrés peu différents; et,
dans l’extrémité positive de la série électrique,
il n’est aucun corps aussi électro-positif que l’oxi-
gène est électro-négatif.

Dans l’idée cependant qu’il devait exister un
tel corps, plusieurs chimistes ont présumé que
c’était l’hydrogène, et que les propriétés électro-
positives des corps provenaient toujours d’une
portion d’hydrogène qu’ils contenaient; mais
cette conjecture, qui n’est fondée sur aucun
autre fait que la grande capacité de saturation
de l’hydrogène, n’a jamais été généralement ap-
prouvée; et il suffit de jeter un coup-d’œil sur
les propriétés de l’hydrogène et des autres corps
électro-positifs, pour la trouver invraisemblable. D’ailleurs, on sait maintenant que l’hydrogène
peut se combiner avec le potassium, et qu’il est
l’élément électro négatif de cette combinaison; de plus, que l’eau joue le rôle d’acide dans ses
combinaisons avec les bases salifiables, puisque,
quand l’hydrate de chaux ou de baryte est dé-
composée par la pile, l’eau se rassemble au pole
positif, tandis que la terre passe au négatif.

Si l’on range les corps suivant la progression
de leurs propriétés positives, on trouve, au mi-

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer