Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

DES PROPORTIONS CHIMIQUES. d’après une formule dont ils peuvent se rappro-
cher, sans que néanmoins ils s’accordent parfaite-
ment avec elle. Supposons, par exemple, que le
résultat de l’analyse du sucre présente une formule
bien simple, et qu’après avoir analysé la gomme,
nous en comparions le résultat avec celui de la
formule: le sucre a donné hydrogène 6, 802,
carbone 44, 115, et oxigène 49, 083, et la gomme,
hydrogène 6, 792, carbone 41, 752, et oxigène
51, 456. Il est évident que de bonnes analyses de
substances inorganiques diffèrent souvent plus
entre elles que ces deux résultats; ce qui nous
induirait à corriger la dernière analyse d’après le
calcul; c’est-à-dire, à représenter la composi-
tion de la gomme comme identique avec celle du
sucre de canne. Cependant, nous savons à présent
que, quoique la différence observée entre les rap-
ports des éléments de ces deux substances soit
très - petite, elle n’en est pas moins réelle, et
qu’elle produit des différences essentielles entre
la gomme et le sucre, soit dans leurs propriétés
chimiques, soit dans leur capacité de saturation.

Combinaisons des gaz; théorie des volumes.

L’expérience vient de démontrer que de même
que les éléments se combinent dans des propor-
tions fixes et multiples, relativement à leur poids,
ils se combinent aussi d’une manière analogue,
relativement à leur volume, lorsqu’ils sont à

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer