Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

DES PROPORTIONS CHIMIQUES. est également un multiple par un nombre entier
du soufre de l’autre. J’en conclus que les com-
binaisons entre deux corps composés, auxquels
l’élément électro-négatif est commun, se font
toujours dans un rapport tel, que l’élément
électro-négatif de l’un est un multiple par un
nombre entier de celui de l’autre.

Mais, bien que cette loi régisse le plus
grand nombre des combinaisons d’atomes com-
posés parmi les corps oxidés, on trouve quel-
ques exceptions, qui toutefois ne se montrent
pas accidentellement çà et là dans les oxides
en général, mais se bornent à certains acides
qui ont tous cela de commun, que le radical
donne deux acides, dans lesquels les différentes
quantités d’oxigène sont entre elles dans le rap-
port de trois à cinq. Ce sont les acides de phos-
phore, d’arsenic et d’azote, si l’on considère ce
dernier comme une substance simple. Mais il
y a, même pour ces acides, une loi qui règle
leur combinaison avec d’autres oxides de telle
sorte, que le nombre des atomes d’oxigène dans
l’oxide est d’un ou plusieurs cinquièmes, et
plus rarement d’un ou plusieurs dixièmes (c’est-
à-dire, un cinquième, un cinquième et demi ou
trois dixièmes, deux cinquièmes et trois cinquiè-
mes) du nombre des atomes d’oxigène dans les
acides en ique, et d’un ou deux tiers de ce même
nombre dans les acides en eux. Si donc la loi qui

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer