Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

Devant publier un traité élémentaire de chi-
mie, je parcourus, entre autres ouvrages que
l’on ne lit pas généralement, les Mémoires de
Richter, dont il a été parlé plus haut. Je fus
frappé des lumières sur la composition des sels
et sur la précipitation des métaux l’un par l’au-
tre que j’y trouvai, et dont on n’avait en-
core tiré aucun fruit. Il résulte des recherches
de Richter, qu’au moyen de bonnes analyses
de quelques sels, on pourrait calculer avec
précision la composition de tous les autres. J’en donnai un aperçu dans mon traité élé-
mentaire, t. 1, p. 398 de la première édi-
tion de 1807, et je formai en même temps le
projet d’analyser une série de sels, moyennant
quoi il serait superflu d’examiner les autres. Il est évident que si l’on analyse tous les sels
formés par un acide, par exemple, par l’acide
sulfurique avec toutes les bases, et ceux for-
més par une base, par exemple, la baryte avec
tous les acides, on aura les données nécessaires
pour calculer la composition de tous les sels
formés par une double décomposition en con-
servant leur neutralité. Pendant l’exécution de
ce projet, la composition des alcalis fut décou-
verte par M. Davy. Je trouvai, ainsi que d’au-
tres chimistes, que l’ammoniaque laissait sur
le pôle négatif de la pile électrique un corps
jouissant des propriétés d’un métal, et j’en con-

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer