Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

SUR LA THÉORIE atome d’acide sulfurique pèse = 501. 16, et un
atome d’acide fluorique = 275. 03. La différence
est 226. 13. Notre calcul sera donc 226. 13: 275. 03 = 18: 21. 89. Notre fluate est donc com-
posé de 21. 89 centièmes d’acide et de 78. 11
centièmes de base.

Si l’on veut calculer la composition d’un mu-
riate d’après la nouvelle théorie de sa constitu-
tion, on n’a qu’à prendre le poids de l’atome du
métal au lieu de son oxide, et le poids des atomes
de superoxidum muriatosum (le chlore), au lieu
de celui des atomes d’acide muriatique.

Tous ces calculs, fort simples, ne sont que
des proportions. On se sert généralement en
Angleterre, pour arriver au même but, lors-
qu’on n’a pas besoin d’une extrême précision,
d’une échelle logarithmique faite en buis, et qui,
presque dans un @lin-d’œil, donne le résultat du
calcul. M. Wollaston eut le premier l’idée de
se servir de cette échelle pour les calculs chimi-
ques, et tous les chimistes connaissent l’heureux
emploi qu’il en a fait dans son ingénieuse échelle
des équivalents chimiques, qui se trouve pro-
bablement dans tous les laboratoires. Mais cette
échelle ne peut comprendre qu’un petit nombre
de substances, qui encore doivent être des équi-
valents; de manière que lorsque, par exemple,
un métal a deux oxides salifiables, on ne peut
trouver sur l’échelle que les sels de l’un des deux.

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer