Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

DES PROPORTIONS CHIMIQUES. oxidulé (sulphas ferrosus) qui contient un atome
d’oxidule de fer (oxidum ferrosum), absorbe un
atome d’oxigène, en convertissant l’oxidule en
oxide: or donc il faut trois atomes de sulfate de
fer oxidulé pour réduire un atome d’or; d’où il
s’ensuit que le poids d’un atome d’or, 2486. 0,
est à celui de trois atomes du sulfate ( sulfas
ferrosus cum aqua), 10399. 14, comme 60 au
nombre cherché, c’est-à-dire 2586. 0: 10399. 14
= 60: 250. 98.

Un sel neutre dont la base est inconnue, ou
composée d’un mélange de plusieurs bases dans
un rapport inconnu, est décomposé par un acide
plus fort, de manière à donner avec cet acide
un sel neutre. Il s’agit de connaître la quantité
d’acide qui vient d’être déplacé; par exemple,
un fluate anhydre est décomposé par l’acide sul-
furique de maniére à donner un sulfate neutre
anhydre. Nous avons déterminé le poids du fluate,
et en déterminant celui du sulfate, nous le trou-
vons plus pesant de 18. Or, comme le poids de
la base est le même, et comme l’acide fluorique
a été remplacé par un égal nombre d’atomes
d’acide sulfurique, la différence n’est due qu’à la
différence des poids des acides. Il est évident que
la différence entre les poids des atomes des deux
acides est au poids de l’atome de l’acide fluo-
rique comme 18 est à la quantité d’acide fluo-
rique contenue dans le sel examiné. Or, un

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer