Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

DES PROPORTIONS CHIMIQUES. cure doit peser 2531,6. D’après ces mêmes expé-
riences, son poids ne peut pas être au-dessous
de 2503,13, ni au-dessus de 2536,1.

28. Cuivre (Cu). Il a deux oxides, dont la quan-
tité relative d’oxigène est comme 1 à 2. Nous avons
considéré les oxidules de platine, de rhodium,
d’or et de mercure comme composés d’un atome
de radical et d’un atome d’oxigène. L’oxidule
de cuivre apcartient évidemment à la classe des
corps oxidés qui se distinguent par une plus faible
affinité pour les acides dans leur premier que
dans leur second degré d’oxidation, et par la
facilité avec laquelle ces oxidules, dans certai-
nes circonstances, déposant une partie du ra-
dical à l’état métallique, passent au degré d’oxi-
dation qui a la plus forte affinité pour les acides. Je dois rappeler ici qu’il est possible que la plu-
part d’entre eux soient composés de deux atomes
de radical sur un atome d’oxigène, ce qui est cause
peut-être que l’un des atomes du radieal tend à
se séparer. Si cette conjecture était juste, il s’en-
suivrait que l’oxide de carbone contient aussi
deux atomes de radical; que l’acide sulfureux,
l’acide carbonique, l’acide muriatique, et d’autres
encore, contiennent un atome de radical et un
atome d’oxigène; que l’acide sulfurique, l’acide
molybdique, ete. , contiennent trois atomes d’oxi
gène sur deux de radical. En comparant les
deux modes d’envisager cet objet, on trouve des

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer