Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

SUR LA THÉORIE priétés, doit contenir plus d’un atome d’oxigène: il en a probablement deux. Si l’on s’en rapporte,
comme à l’expérience la plus sûre, à l’analyse
de l’oxide, l’atome de palladium se trouve peser
1407,5.

26. Argent (Ag). Suivant les expériences faites
sur la composition du muriate d’argent, de
l’oximuriate de potasse et du muriate de po-
tasse, 100 p. d’argent prennent 7,3986 d’oxigène; et comme les propriétés de cet oxide le font
ranger dans la même classe que ceux qui con-
tiennent deux atomes d’oxigène, nous admet-
trons de préférence que ces 7,3986 p. d’oxigène
sont formées de deux atomes; d’où il suit que
le poids de l’atome d’argent est de 2703,21.

27. Mercure. (Hg). Diverses expériences faites
par M. Sefstroem dans mon laboratoire, lesquelles
ne sont pas encore publiées, font connaître que
100 p. de mercure sont unies, dans l’oxide rouge,
à 7. 89, 7. 9 et même 7. 99 p. d’oxigène, et que le
cinnabre est un degré de sulfuration propor-
tionnel à cet oxide. L’oxidule contenant la moi-
tié de l’oxigène de l’oxide, et ressemblant beau-
coup aux oxides dans lesquels nous avons sujet
de ne supposer qu’un atome d’oxigène, nous
devons en admettre deux dans l’oxide. Si le se-
cond des résultalts cités de l’analyse s’approche
le plus de la vérité, c’est-à-dire que 100 p. de
métal prennent 7. 9 d’oxigène, l’atome de mer-

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer