Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

DES PROPORTIONS CHIMIQUES. ment doublé; et jusqu’ici l’expérience ayant
prouvé que les corps gazeux, en se combinant,
conservent leur volume ou se condensent, mais
que jamais, dans ce cas, ils ne se dilatent, l’aug-
mentation de volume qui a lieu ici ne peut pas
être attribuée à la dilatation du gaz oxigène; elle
doit provenir de l’addition d’un volume de car-
bone, et, par conséquent, cette combinaison con-
siste dans un volume ou atome de chaque élé-
ment. Cependant l’oxide de carbone pourrait
aussi contenir deux atomes de carbone sur un
d’oxigène, dans le cas où ces deux gaz, en se
combinant, se fussent condensés d’une quantité
égale au demi-volume du carbone. C’est ainsi
que, par exemple, un volume de gaz oxigène qui
se combine avec deux volumes d’hydrogène,
produit deux volumes de vapeur d’eau, tandis
que la combinaison se condense d’un volume
d’hydrogène. Puisque l’oxide de carbone prend
la moitié de son volume de gaz oxigène pour pas-
ser au degré suivant d’oxidation, l’acide carboni-
que, il faut que ce dernier soit composé d’un
atome de carbone et de deux d’oxigène. En exa-
minant les carbonates, on trouve que l’acide
carbonique contient deux fois autant d’oxigène
que la base qui le neutralise, et que dans les sels
avec excès d’acide, il en contient quatre fois au-
tant. Plusieurs chimistes calculent différemment

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer