Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

Nous allons maintenant examiner quel est le
poids des atomes de chaque corps simple.

1. Oxigène (O). Le poids de ses atomes est
pris pour 1,000, et désigné, dans les formules
composées, par des points mis sur la lettre du
radical, et dont le nombre indique celui des
atomes de l’oxigène. Dans les composés, où l’é-
lément positif entre pour plus d’un atome, on
met la lettre, ou bien on répète le signe de l’ĕlé-
ment positif.

2. Souſre. (S). Le poids de la particule du
soufre a été trouvé de la manière suivante: Lors-
qu’un métal sulfuré s’oxide, et qu’il se forme un
sel neutre, le soufre prend, pour composer le
sulfite, deux fois, et pour composer le sulfate,
trois fois autant d’oxigène que le métal pour for-
mer l’oxide. Si donc le métal en prend un atome,
le soufre en prend deux ou trois pour former le
sulfite ou le sulfate; et si le métal a pris, dans
l’oxide, autant de particules d’oxigène qu’il en
contenait précédemment de soufre, l’acide sul-
furique doit être composé d’un atome de soufre
et de trois atomes d’oxigène. On trouve que cela
est en effet, puisque, à peu d’exceptions près,
le degré de sulfuration qu’un métal affecte par
préférence, comparé avec le degré d’oxidation
qu’il est le plus enclin à former, donne absolu-
ment le même rapport entre le poids du soufre
et de l’oxigène, qui y sont combinés, que celui

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer