Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

DES PROPORTIONS CHIMIQUES. conséquent, à mesure qu’il est dégagé, il passe,
suivant sa nature, à l’état solide ou gazeux: alors
ses atomes libres, au lieu d’agir par leur pré-
sence, en se logeant autour de la combinaison,
s’en éloigneront et seront à la fin entièrement
chassés par l’autre, dont les atomes libres en-
tourent la combinaison, si ces derniers se trou-
vent en nombre suffisant: ainsi, par un effet
mécanique très-facile à concevoir, le plus faible
peut chasser le plus fort, si le premier est en
quantité suffisante, et que le dernier ne puisse
pas se maintenir dans la solution. Si, d’un autre
côté, la nouvelle combinaison avec l’un des acides
est insoluble, elle se sépare du liquide à mesure
qu’elle se forme. La partie de la base qui reste
dans la dissolution n’est donc pas partagée entre
les acides; et le liquide demeure, à cet égard, dans
le même état où il était lorsqu’on commença à
y mêler l’acide précipitant, avec cette différence
cependant que les forces qui contrebalancent
l’effet de cet acide augmentent à mesure qu’on en
verse davantage, et que par conséquent il faut en
ajoutcr toujours de plus en plus pour précipiter la
même quantité de la combinaison. C’est aussi de
cette manière qu’un acide peut en chasser un autre
plus puissant; que, par exemple, l’acide tartarique
ou l’acide citrique s’emparent de la chaux dans une
dissolution de nitrate de chaux, en formant un pré-
cipité de tartrate ou de citrate de chaux.

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer