Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

SUR LA THÉORIE de l’eau par un autre gaz qui y@entre, un gaz peut
aussi en être chassé par un corps solide qui s’y dis-
sout. Un liquide qui contient un corps solide en
dissolution, absorbe d’autant moins de gaz, qu’il
contient une plus grande quantité du corps so-
lide qui paraît remplir une partie des interstices
où le gaz aurait été reçu. Nous ne manquons
donc pas de raisons pour croire que la dissolu-
tion des corps solides dans un liquide, l’absorp-
tion des gaz par les liquides, et leur absorption
par des solides poreux, appartiennent en général
à la même classe de phénomènes.

Dans tous les cas, nous devons, d’après la théo-
rie corpusculaire, nous figurer que la dissolution
d’un corps solide dans un liquide consiste en ce
que la cohésion du corps solide ayant été dé-
truite par une modification inconnue de l’affi-
nité, les molécules de ce corps se divisent et se lo-
gent entre celles dufluide, et non-seulement rem-
plissent leurs intervalles, mais aussi les écartent
les uns des autres, ce qui augmente le volume du li-
quide. Il faut se représenter que dans un liquide où
le mélange a eulieubien également, chaque atome
du corps dissous est entouré d’un nombre égal
de molécules du dissolvant, et que si plusieurs
substances sont dissoutes ensemble, il faut qu’elles
se partagent entre elles les intervalles entre les
molécules du dissolvant; de sorte que la compo-
sition du liquide étant uniforme, il s’établit une

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer