Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

DES PROPORTIONS CHIMIQUES. neutralisation; la seconde ( celle qui unit ), dé-
pend au contraire de la réaction électrique de
l’atome composé en entier, qui, tout en conser-
vant sa composition, tend à être mieux neu-
tralisé.

Une partie des corps composés fournit une
troisième classe de rapports électro-chimiques,
qui ne se trouvent point parmi les corps sim-
ples; ce sont les indifférents, qui n’exercent plus
de réactions électro - chimiques, et qui ne se
combinent pas avec d’autres corps. Il n’y a ce-
pendant pas d’indifférence électro-chimique ab-
solue dans le sens rigoureux; ces corps ne la pos-
sèdent qu’à un certain degré. Elle est de deux
espèces. L’une a lieu lorsque tant de corps se sont
combinés ensemble qu’il en est résulté une par-
faite neutralisation, et qu’aucun autre ne peut
entrer dans la combinaison. Alors toute réaction
électrique cesse à l’égard des corps qui ten-
draient à se combiner avec le corps composé; mais ses éléments conservent encore leurs réac-
tions spécifiques sur les corps qui tendent à le
décomposer. Ainsi, par exemple, l’alun cristal-
lisé ne peut se combiner avec aucun autre corps; mais il peut être décomposé par un grand nom-
bre. La seconde espèce d’indifférence électro: chimique est beaucoup plus remarquable. Divers
corps composés ont cette propriété particulière,
qu’exposés à une certaine température élevée, il y

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer