Full text: Voltaire: Elémens De La Philosophie De Neuton

DE NEUTON. voit toujours le Soleil, & que l’autre eſt
enſévelie dans une nuit de pluſieurs années,
ou de pluſieurs ſiècles; ce qui n’empêche
pourtant pas que cet hémiſphére n’ait autant
de chaleur que celui qui eſt éclairé. Pour ex-
pliquer cette eſpèce de Paradoxe nous ajou-
terons à ce qui a été dit page 375, que la
chaleur qu’elles peuvent recevoir du Soleil
dans leurs aphélies n’eſt pas la 10000 me. partie de celle qui ſe ſent aux Poles de la
Terre, & que celle qui reſte après qu’elles
ont paſſé leurs périhélies doit être égale par
toute leur ſurface.

La fumée qui ſort des Cometes, & qui
ſe diſperſe dans les Régions du Ciel qu’elles
traverſent, compoſe leurs queues. Elles com-
mencent à ſe former un peu avant que les
Cometes arrivent à leurs périhélies, & dès
que la chaleur du Soleil eſt aſſez forte pour
enflammer les matiéres combuſtibles de
leurs ſurfaces, & pour que la fumée faſſe
brêche à leurs atmoſphéres. Il eſt pour-
tant vrai que cet incendie commence un
peu avant qu’on en voye la fumée; mais
nous ne conſidérons ici que le moment où

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer