Full text: Voltaire: Elémens De La Philosophie De Neuton

Les corps les plus propres à réflechir des
rayons rouges, & dont les parties abſor-
bent ou laiſſent paſſer les autres rayons, ſe-
ront rouges, & ainſi du reſte. Cela ne
veut pas dire que les parties de ces corps
réflechiſſent en effet les rayons rouges; mais
qu’il y a un pouvoir, une force juſqu’ici in-
connue, qui réflechit ces rayons d’auprès
des ſurfaces & du ſein des pores des corps.

Les couleurs ſont donc dans les rayons
du Soleil, & rejailliſſent à nous d’auprès
des ſurfaces, & des pores & du vuide. Cherchons à préfent en quoi conſiſte le pou-
voir apparent des corps de nous réflechir
ces couleurs, ce qui fait que l’écarlate pa-
rait rouge, que les Prés ſont verds, qu’un
Ciel pur eſt bleu; car dire que cela vient de
la différence de leurs parties, c’eſt dire une
choſe vague qui n’apprend rien du tout.

20.1.

Con-
naiſſan-
ce plus
appro-
fondie
de la
forma-
tion des
cou-
leurs.

Un divertiſſement d’enfant, qui ſemble
n’avoir rien en ſoi que de mépriſable, don-
na à Mr. Neuton la premiere idée de ces
nouvelles vérités que nous allons expliquer.

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer