Full text: Voltaire: Elémens De La Philosophie De Neuton

DE NEUTON. lci le lieu d’expliquer en général ce que
c’eſt qu’un ſinus. Ceux qui ont étudié la
Géométrie le ſavent aſſez. Les autres
pourroient être un peu embaraſſez de la
définition. Il ſuffit de bien ſavoir que ces
deux ſinus, de quelque grandeur qu’ils
ſoient, ſont toujours en proportion dans
un milieu donné. Or cette proportion eſt
différente, quand la réfraction ſe fait dans
un milieu différent.

15.1.

Ce que
c’eſt que
ſinus de
réfrac-
tion.

La lumiere qui tombe obliquement de
l’air dans du criſtal, s’y briſe de façon, que
le ſinus de réfraction C. D. eſt au ſinus d’in-
cidence A. B. comme 2. à 3. ce qui ne veut
dire autre choſe, ſinon que cette ligne A. B. eſt un tiers plus grande dans l’air, en ce
cas, que la ligne C. D. dans ce criſtal.

Dans l’eau cette proportion eſt de 3. à 4. Ainſi il eſt palpable que le criſtal réfracte,
briſe la lumiere d’un neuvième plus forte-
ment que l’eau. Il faut donc ſavoir que
danstous les cas, & dans toutes les obliqui-
tés d’incidence poſſibles, le criſtal ſera plus
refringent que l’eau d’un neuvième. Il s’a-
git de ſavoir non - ſeulement la cauſe de

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer