Full text: Papin, Denis: La maniere d'amolier les os, et de faire cuire toutes sortes de viandes en fort peu de temps, & à peu de frais

Traité tres-curieux entre les proprietez de cette Ma-
chine, que plus la preſſion inte-
rieure eſt grande, moins il faut de
charbon pour donnerun certain de-
gré de chaleur, le lapin êtoit bien
cuit, mais les os ne l’êtoient point
du tout, pas meſmes dans le ver-
re, où il y avoit de l’eau, ſinon
quelques uns qui avoient déja
eſté au feu le jour précedent, & que i’avois remis pour s’achever
de cuir.

Cette experience me ſit voir
que les os cuits, quoy qu’ils ne
paroiſſent aucunement amollis,
ont pourtant acquis une grande
diſpoſition à cela qui ne nous eſt
pas ſenſible.

23. EXPERIENCE XI.

LE 13. Juillet je pris un vieux
lapin mâle & dome [?] ſtique,

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer