Full text: Papin, Denis: La maniere d'amolier les os, et de faire cuire toutes sortes de viandes en fort peu de temps, & à peu de frais

Traité tres-curieux paroiſſoit pourtant pas ſi deſa-
greable que celuy de la viãde l’eſt
d’ordinaire: [?] pour ce qui eſt de
la graiſſe, elle n’avoit pas un fort
bon gouſt, elle eſtoit ſeulement
plus molle que d’ [?] autre graiſſe qui
n’avoit eſté cuite qu’une fois; je
ne ſçay pas ſi à force de la faire
cuire on pourroit luy faire chan-
ger de nature: mais ie croy qu’il
y faudroit plus de temps que ie
n’y en pouvois donner.

Les trois premieres cuiſſons
rapportées dans cette experience
me firent voir que les os auſſi bien
que la viande ſe peuvent cuire
trois fois auſſi long-temps qu’il
eſt neceſſaire ſans danger de ſe
brûler, & ainſi il eſt clair qu’en
les faiſant ainſi cuire ſeparément
les perſonnes les moins capables
d’exactitude pourront en venir
à bout.

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer