Full text: Papin, Denis: La maniere d'amolier les os, et de faire cuire toutes sortes de viandes en fort peu de temps, & à peu de frais

Traitétres-curieux rie fermé à vis, épargner toute
la peine, & le déchet qu’il y a à
brayer la Cochenille, & que
peut-être la Cochenille commu-
ne donneroit beaucoup plus de
teinture qu’elle ne fait d’ordi-
naire.

Je fis avec ces liqueurs une ex-
perience pour ſçavoir ſi la Ma-
chine de vuide pourroit ſervir
à faire penetrer les teintures
dans les étoffes; Je mis un mor-
ceau d’étoffe dans une des li-
queurs, & les ayant mis dans le
vuide, je vis comme je l’atten-
dois, qu’il ſortit grande quanti-
té d’air de l’étoffe, ſi bien que
je croyois que la teinture en-
trant enſuite dans la place de
cét air, ſe trouveroit avoir bien
penetré par tout; cependant@
quand j’eus redonné l’air, & que
l’humidité de l’étoffe eut eſté ex-

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer