Full text: Papin, Denis: La maniere d'amolier les os, et de faire cuire toutes sortes de viandes en fort peu de temps, & à peu de frais

Je croy donc qu’en fourniſſant
de vivres les vaiſſeaux, on peut
compter que les legumes chan-
geront le double de leur pois
d’eau de mer en eau douce, ou
du moins la feront ſervir pour la
nourriture, auſſi-bien que ſi elle
avoit eſté douce, & cecy peut
beaucoup diminuër la quantité
d’eau douce dont ilfaut embaraſ-
ſer les vaiſſeaux; ſi on vouloit
ſe ſervir auſſi d’eau de mer pour
cuire les pois à la maniere ordi-
naire, il arriveroit que l’évapo-
ration ne diſſipant que les par-
ties aqueuſes, les pois demeu-
reroient extremement ſalez, ou-
tre que l’on ne pourroit jamais les
bien ramolir.

J’ay auſſi eſſayé ſi l’eau de mer
ne pourroit pas ſervir à faire de la
gelée; je mis pour ce deſſein de
cette meſme eau ſalée dans une

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer