Full text: Varignon, Pierre: Projet D'Une Nouvelle Mechanique

NOUVELLE point A dans le parallelogramme fait ſous ces deux
lignes; c’eft-à-dire, ſous AC & CD, étant alors dif-
férente de AD, elle ne ſeroit pas perpendiculaire à
ce plan: ainſi ce poids rouleroit alors (n. 3. Demonſt.) du côté de L. 2°. Mais ſi CD peut atteindre juſqu’en
quelque point D de la ligne AD, achevez le paral-
lelogramme BC, & placez la puiſſance R ſuivant
AB: alors elle ſoutiendra ce poids ſur ce plan.

108.1.

DES POIDS
ſoutenus ſur
des ſurfaces.

109. Demonstration.

Puiſque (Hyp.) cette puiſſance eſt à ce poids com-
me CD, ou AB qui lui eſt égale, eſt à AC; leur con-
cours d’action doit le pouſſer (Lemm. 4. Cor. 2.) ſuivant AD perpendiculaire (Hyp.) au plan GM,
& qui paſſe auſſi (Hyp.) par la baſe de ce poids: Donc (Cor. 2.) il doit demeurer deſſus en équilibre
avec cette puiſſance. Ce qu’il F. D.

110. Corollaire I.

Il eſt clair que ſi la puiſſance R ceſſoit de retenir le
poids EO, il couleroit le long de OL.

111. Corollaire II.

Si CD eſt la plus petite ligne qui puiſſe atteindre
de C juſqu’en AD; c’eſt-à-dire, ſi l’angle ADC eſt
droit, l’angle BAD le ſera auſſi; & par conſéquent
cette puiſſance eſt la plus petite (Cor. 14.) qui puiſ-
ſe ſoutenir ce poids ſur ce plan, & elle ne l’y poura
ſoutenir non plus que (Cor. 16.) ſuivant cette ſeule
direction.

112. Corollaire III.

Si CD n’eſt pas la plus petite qui puiſſe atteindre
depuis C juſqu’en AD, mais qu’elle ſoit cependant
cncore moindre que AC; cette même puiſſance poura

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer