Full text: Varignon, Pierre: Projet D'Une Nouvelle Mechanique

DES POIDS
ſoutenus ſur
des ſurfaces.

Les cas ou le point de concours de ces lignes de direction
ſe trouve encore dans ce poids, mais au-deſſous de ſon centre
de gravité, ſe réſoudront comme ceux des figures 33. 34. & 36. & ceux où il ſe trouvera debors, ſe réſoudront auſſi de
même, en regardant ſeulement ce point comme apparte-
nant à ce poids, de la maniére que nous avons fait en traitant
des poids ſoutenus avec des cordes ſeulement, figure 16. & 17. Tout cela eſt aiſé; c’eſt pourquoy on n’exprime point ici les
figures de tous ces cas.

On n’exprime point non plus la figure d’aucune ſurface
borizontale: parce que la ligne de direction de quelque poids
que ce ſoit, lui étant toujours perpendiculaire, il s’y ſoutient
de lui-même, & ſans le ſecours d’aucune puiſſance, par la
même raiſon qu’il en a beſoin, comme l’on vient de voir, pour
demeurer ſur quelque autre ſurface que ce ſoit. Cette propo-
ſition ne laiſſe pas cependant de s’étendre encore juſques-là,
comme on le verra dans les Corollaires 9. & 10. ainſi on
n’en peut pas concevoir une plus générale.

82. Corollaire I.

On voit des articles 3. & 4. de cette démonſtra-
tion que le poids EO ne peut-être ſoutenu par quel-
que puiſſance R que ce ſoit, ſur quelque ſurface
quece puiſſe être, à moins que la ligne AD ne tombe
perpendiculairement ſur cette ſurface, & qu’elle ne
paſſe en même temps par quelqu’un des points ou
ce poids touche cette même ſurface; c’eſt-à-dire,
par quelqu’un des points de la baze de ce même
poids.

83. Corollaire II.

Mais auſſi pour la même raiſon dés que l’un &

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer