Full text: Varignon, Pierre: Projet D'Une Nouvelle Mechanique

PREFACE. Autheur, que je ſçache, n’eût encore été de
ce côté-là.

La comparaiſon que je fis de ces deux
fortes de principes, me fit ſentir que ceux d’Ar-
chimede n’étoient ny ſi étendus, ny ſi con-
vainquants que ceux de M. Deſcartes, & de
M. Vvallis; mais je ne ſentis point que les uns
ny les autres m’éclairaſſent beaucoup: J’en
cherchai la raiſon, & ce défaut me parut venir
de ce que ces Autheurs ſe ſont tous plus atta-
chez à prouver la néceſſité de l’équilibre, qu’à
montrer la maniére dont il ſe fait.

Ce fut ce qui me fit réſoudre à prendre le
parti d’épier moi-même la nature, & d’eſſayer
ſi en la ſuivant pas à pas, je ne pourrois point
apercevoir comment elle s’y prend pour faire
que deux puiſſances, ſoit égales, ſoit inégales,
demeurent en équilibre. Enfin je m’appliquai
à chercher l’équilibre lui-même dans ſa ſource,
ou pour mieux dire, dans ſa génération.

Le premier objet qui me vint à l’eſprit, ce
fut un poids qu’une puiſſance ſoutient ſur
un plan incliné; D’abord je me le repréſentai

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer