Full text: Varignon, Pierre: Projet D'Une Nouvelle Mechanique

Dans le ſecond Cbapitre, apres avoir encore donné
quelques démonſtrations du ſentiment d’Hèrigone & des autres, toutes différentes de celles que M. Borelli
a critiqu@es; on rend par la metbode du Projet
précedent les Lemmes ſur leſquels cet Au beur a fondé
tout ce qu’il a dit de la force des Muſcles, beaucoup
plus généraux qu’ils ne le peuvent eſtre par la ſienne.

Au reſte ſi l’on attaque une erreur ou M. Borelli eſt tombé, on n’en eſt pas moins perſuadé
du mérite ex@raordinaire de ce grand bomme, dont
les principaux Ouvrages doivent eſtre mis au nombre
des Livres les plus originaux qui ayent paru dans ce
ſiecle-ci; mais il n’y a perſonne qui ne puiſſe faire un
fauxpas, ſur tout dans des matieres auſſi delicates que
celles-ci, & où le paralogiſme ſe gliſſe auſſi facile-
ment.

Tout ce qu’on citera de cet Auteur dans cet exa-
men, ſera pris du Tome premier de ſon Traité du mou-
vement des Animaux, de l’édition de Rome, faite en
1680. On ſpécifie l’édition à cauſe des pages qu’on en
citera quelques fois.

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer