Volltext: Le Pois, Antoine: DISCOVRS SVR LES MEDALLES ET GRAVEVRES ANTIques, principalement Romaines

35.

Empereurs Romains, qu'il a deliberé de poursuiure, Dieu aidant: & trau aille, cõme on dit, sur la vie & medalles d'Augustus. Il confesse liberalement auoir esté beaucoup aidé en la confection desdits liures, par vn notable personnage, nommé Marcus Laurinus, seigneur de Vateruliet. Quant à l'autre autheur François, qui me reste icy à nommer, voire à loüer, (car il merite) c'est

Monsieur du Choul, Bailly des montagnes, qui en son liute de la religion ancienne des Romains, a mis & exposé vn grand nombre de medalles antiques, au grand proffit & vtilité des gens studieux de ceste faction. Qu'à la mienne volonté ce bel oeuure sien, contenant douze liures des antiquitez Romaines, fust aussi bien mis en auant & publié. Ce seroit vn grand plaisir, auec proffit & vtilité pour tous amateurs de bõnes lettres. Sa mort a reculé la publication de ce bel oeuure, qui ne se peut imprimer, sinon auec grands fraiz & despens. Outre toux ceux-cy Vvolfgang Lazius

Aleman en a mis en auant & exposé quelques vnes Grecques, en son liure de la Grece: & aussi quelques vnes Romaines & fort vulgaires, de Iule Cesar, & d'Auguste son successeur, en vn autre liure intitulé, Commentariorum vetustorum numismatum specimen exile, ceu ex tecto tegula, & c. qui est comme vne monstre & eschantillon d'vn grand oeuure, & autre liure intitulé, Commentaria vetustorum numismatum & c. qu'il dit estre acheué, & contenir sept cens mille medalles, toutes diuerses, & septante tables, declaratiues de plusieurs Republiques, Romaine, Greque, & autres. Adiouste ledit Autheur, qu'il le fera imprimer au premier iour. Voila les principaux qui ont escrit des medalles, & sont paruenus à ma notice. Car le petit liure intitulé, Insignium aliquot virorum Icones, & le Promptuaire des Medalles, tous deux faicts à Lyon, & quelques autres liurets pareils, ne sont point à nombrer ici: & sont meilleurs pour l'abregé qu'ils contiennent, que pour les medalles & visages qui y sont, la plus part feints, faux, & controuuez.
   Et pource qu'au commencement de ce chapitte, i'ay dit se trouuer en terre souuent des vases pleins de medalles antiques, ie vous en veux cy dessous representer vn bien beau, qui est mien, lequel fut trouué n'agueres aupres de Meaux en Brie, plein de medalles, desquelles on voit encore les gistes & vestiges au dedans d'iceluy. Il est d'vn fort beau cuiure, que plusieurs ont estimé cuiure Corinthien: mais ie pense plustost qu'il ait esté autrefois doré, qui est la cause qu'il se trouue si beau, & de couleur auree en quelques 
Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.

powered by Goobi viewer