Full text: Du Choul, Guillaume: DISCOVRS DE LA RELIGION DES ANCIENS ROMAINS

257.

nouuellement cochonné. Et tant plus estoit la tetine rẽplie de laict, d'autant plus estoit elle viande de plus grande recommandation. Les canars ne furent pas obliez pour en manger la poictrine, qui est gracieuse, le demeu rant inutile: des cercelles boullies, lieures, volailles rosties,

d'amydon, & des pains de la marche d'Ancone: qui se faisoyent apres que la farine auoit detrempé neuf iours en tisane ou alique, & puis pestrie & rostie auecques raisins de Damas, & mis dedans vn fourt en vn pot de terre, iusques à ce qu'il se rompist: & pour leur du reté ils ne pouuoyent estre rompus sans estre mouillez

auecques le laict, & le mulse, comme dit Pline. C'est le souper & l'appareil des viandes des Pontifes farsi dύn si grand nombre d'entremetz.
Des Augustales, & de leur colliege.

    L'Origine & creation des Augustales & de leur colliege fut premierement ordonnée

à Rome par Tibere Cesar, apres qu'il eut faict dresser vn tẽple à Auguste, que Caius Caligula consecra apres la mort de Ti bere: comme le monstre sa medaille
Note: Further links to external Census database:

  · Census ID10063199: »Sestertius of Caligula (Pietas / Caligula sacrificing, RIC 51)«

de bronze.
Figure
Type: drawing
C. CESAR CALIGVLA.
BRONZE.

Note: Further links to external Census database:

  · Census ID10063199: »Sestertius of Caligula (Pietas / Caligula sacrificing, RIC 51)«


Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer