Full text: précedée d'un abrége de l'histoire florentine (1)

294 
cieuses maisons de campagne de la couron¬ 
ne, quand il monta sur le trône. Ce grand¬ 
duc le fit considérablement agrandir et em¬ 
bellir par le Tribolo, à qui l'on doit la plu¬ 
part des ornemens qui le décorent. Il y a, 
parmi ses dépendances, un superbe jardiu, 
où le grand-duc Pierre-Léopold fit executer 
de grands travaux. Des statues, des bassins, 
des jets d'eau, des grottes, et des bosquets ar¬ 
tistement disposés, rendent le séjour de Ca¬ 
stello vraiment agréable. 
C'est dans ce palais, qu'après être resté 
veuf d'Eléonore de Tolede, et après avoir aban¬ 
donné au prince François le gouvernement 
de ses états, Côme I. se retira avec sa se¬ 
conde femme, Camille Martelli, afin d'y pas¬ 
ser tranquillement le reste de sa vie. C'est 
ici que mourut le 12 décembre 1545 Ma¬ 
rie Salviati mère de Côme, le 20 decembre 
1656 la grande-duchesse Christine de Lorra¬ 
ine, et le 23. janvier 1665 le cardinal Jean¬ 
Charles de Medicis frère du grand-duc Fer¬ 
dinand II. 
Près du palais impérial de Castello, se trou¬ 
ve la maison Bartolini, où l’on voit de super¬ 
bes peintures exécutées avec beaucoup d'in¬ 
telligence par Jeau da s. Giovanni (124). 
A quelque distance de là, est la Topaja ; 
maison bâtie par ordre de Côme I, et habi¬ 
tée par Benoît Varchi, qui y écrivit son hi¬ 
stoire: cette maison n'appartient plus à la cou¬ 
ronne. 
Après avoir regagné la grande route, l'on 
parvient au village de Sesto , qui est la rési¬ 
dence du tribunal. Le lainage forme l'occu¬ 
pation et le commerce principal de ses habitans.
	        
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer