Volltext: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

SEPTIEME LIVRE tinent corrompu, ou de la fumee du feu, ou de la ſuye des diuer-
ſes lumieres que l’on y met ordinairement. Mais en ces lieux les
ſieges & dreſſoirs doyuent eſtre noircis d’encre, puis entes de
tables de pierre bize, ou de Porphyre portant couleur de cin-
nabre.

Quand les murailles de ces ſalles ou chambres auront eſté
polies ainſi qu’il appartient, ce ne ſera choſe deſplaiſante que de
ſe ranger à faire les paués pour l’hiuer, à la mode des Grecs, qui
n’eſt de grand’ deſpenſe, mais proffitable & commode a mer-
neilles.

Premierement ils fouillent & creuſent le plant enuiron deux
pieds en profond, & le pilottent & planchẽt d aix, ou rempliſlent
de fagots ainſi comme ils entendent: apres jectent deſſus du re-
pous de pierre, terraſſe, ou quarreau bien recuit, & donnent quel-
que peu de pente à leur paué, de ſorte qu’il a ſon eſgouſt reſpon-
dant au canal ſeruant d’euier. Celà faict, encores mettent-ils deſ-
ſus vn lict de charbon pilé: puis auec bon mortier de chaux & de
ſable meſlé de ſuye ou de cendre de feu, font vne crouſte vnie à la
reigle & au nieau, portant demi pied d eſpais, laquelle ils com-
mandent liſſer ſoigneuſement auec vne mollette à broyer cou-
leurs: & par ainſi leur paué deuient noir & de bon luſtie: qui a tel-
le proprieté, que quand ils font des banquets ou ſeſtins en icelles
ſalles baſſes, ſi l’on reſpand du vin ou de l’eau deſſus, ou bien ſi
l’on y crache, incontinent quel’humeur y eſt tumbee, elle ſeiche
ou eſuanouït tout auſſi toſt: & d’auantage, ſi les ſeruiteurs ou ſer-
uantes y vont nuds pieds, ja pourtant ne ſont morfondus ſur ceſte
maniere de pauement.

101. De la raiſon de peindre en edifices. Chap. V.

ENtous autres conclaues deſtinés au Printemps, à
l’eſté, & à l’Autonne, les anciens y ont ordonné
certaines manieres de peincture, & de propres
couleurs. Or n’eſt peincture autre choſe, ſinon la
repreſentation d vne forme ainſi qu’elle eſt, ou
bien qu’elle peut eſtre, comme ſeroit d’vn hom-
me, d vn edifice, d’vn nauire, & autres telles figures, de l’apparen-
ce deſquelles, & par ordonnances expreſſiues, l’on fait les exeplai-

Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.

powered by Goobi viewer