Full text: Vitruvius: Tesoro De Las Tres Lengvas Española, Francesca, Y Italiana

CINQVIEME LIVRE Midi, pource que le temps de ſe lauer, eſt ordonné depuis le mi-
iour iuſques au veſpre. Encores doit on prendre garde à ce que
les Eſtuues des femmes & celles des hommes ſoyent conjointes
& ſituees en meſmes regions: car en ce faiſant, les eaux tiedes d’i-
celles Eſtuues propres à nettoyer les corps apres l’ejection de la
ſueur, ſeront commune, aux vns & aux autres.

Sur le fourneau ſeront aſſis trois grans Vaſes d’Airain, ordon-
nés en ſorte que le plus bas ſoit plein d’eau chaude, le moyen de
tiede, & le plus haut de froide, à fin qu’autant qu’il en coulera du
tiede dans le chaut@, autant en rentre il du froid dedans le tie-
de.

L’vne & l’autre d’icelles Eſtuues ſoyent chauffees d’vn meſme
fourneau.

Ces vaſes dont j’ay parlé, doyuent eſtre ſuſpendus en telle ma-
niere, que preallablement le Solier ou parterre de l’Eſtuue ſoit
paué de tuiles d’vn pied & demi en longueur, & decline en pente
deuers le fourneau, tellement que ſi l’on jectoit vne boule ou au-
tre choſe ronde deſſus: elle n’y peut tenir ferme, mais touſiours
retournaſt deuers l’autel du four. Ce faiſant, la flamme pourra
plus facilement courir par deſſous ladicte ſuſpenſion. Apres fau-
dra faire des piles ou maſſes de Brique portans huict poulces de
long, leſquelles ſoyent eſtablies de ſorte que d’autres tuiles de
deux pieds en longueur, puiſſent pofer deſſus. Ces piles ſoyent
maçõnees d’Argille meſlee de bourre, ou ligature pareille: & par
deſſus ſoyent aſſiſes les tuiles de deux pieds, dont j’ay faict men-
tion, & celles là ſouſtiendront le pauement.

Au regard des voutes des Eſtuues, ſi elles ſont faictes de bon-
ne maçonnerie, elles en ſeront plus durables. mais ſi elles ſont de
charpenterie, il faudra mettre deſſous des quarreaux d’ouurage
de poterie: pour leſquels diſpoſer comme appartient, faudra ſuy-
ure ceſte practique:

Soyent forgés de bons barreaux de fer en maniere d’Arc, atta-
chés à gros crampons de ce metal, fichés pres à pres l’vn de l’au-
tre contre ce plancher de bois. Mais ces barres ſoyent tellement
ordonnees, que chacun des quarreaux de potier puiſſe por-
ter ſur deux enſemble: meſmes que toute la vouture s’appuyant
deſſus le fer, ſoit aſſemblee & joincte en perfection. Apres, par
deſſus ces quarreaux ſoit placqué du mortier faict d’argille & de
boutre: & la partie inferieure, qui regardera le paué, ſoit enduite

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer