Volltext: Belidor, Bernard Forest: La science des ingenieurs dans la conduite des travaux de fortification et d' architecture civile

LA SCIENCE DES INGENIEURS, gueur du pas naturel de 24 pouces; ſi la marche à 2 pouces de hau-
teur qui valent autant que 4 pouces de niveau, elle n’aura que 20
pouces de large, qui font enſemble 24 pouces; à 3 pouces de hau-
teur, qui en valent 6 de niveau, il n’en faudra que 18 de large; à 4
pouces de hauteur, qui valent 8 pouces de niveau, il faut 16 pou-
ces de large; à 5 pouces de hauteur, 14 pouces de giron; à 6 pouces
de haut, 12 pouces de large; à 7 de haut, 10 de large; à 8 de haut,
8 de large; à 9 de haut, 6 de large; & ainſi du reſte; ce quiſe trouve
faire un parfaitement bon effet, comme l’experience le montre.

Pour rendre un Eſcalier commode, il faut prendre garde de ne
point faire les marches trop élevées: pour cela, il ne faut jamais leur
donner plus de 6 pouces de hauteur, & moins encore ſi on le peut,
& régler la largeur du giron ſelon la régle précédente; quand on ne
peut pas leur donner autant de largeur qu’on le deſire, il faut les
faire ſaillir d’un pouce, & tailler cette partie en quart de rond.

Il y a des Architectes, qui veulent qu’on faſſe les marches un peu
inclinées ſur le devant, pour les rendre plus faciles & plus commo-
des, quand on eſt tellement contraint par l’eſpace qu’on ne peut
leur donner une largeur convenable; mais, quand cela arrive, il
vaut beaucoup mieux faire cette pente du ſens opoſé, c’eſt-à-dire
qu’en montant la pointe du pié ſoit un peu plus baſſe que le talon,
cette pente aidant tellement à monter, qu’il ſemble que l’on mar-
che de niveau: on a voulu auſſi faire le giron des marches un peu
creux dans le milieu, pour rendre la montée plus douce; mais, cette
pratique eſt trés-dangereuſe, l’experience faiſant voir que ces ſortes
d’Eſcaliers ſont difficiles à deſcendre, le pied n’y étant jamais aſſuré.

La principale choſe, que l’on doit obſerver en conſtruiſant un
Eſcalier, eſt de faire enſorte qu’il ſoit bien éclairé; & comme on
ne peut tirer du jour que des ouvertures qui ſont aſſujetties au reſte
du bâtiment, il faut bien prendre garde au choix du lieu & à la diſ-
poſition des rempes, pour qu’il n’y ait aucun endroit qui ne ſoit
bien éclairé, ſoit par des fenêtres qui répondent au milieu de chaque
rempe, ſur les paliers, ou par les flancs; mais, il faut éviter que les
fenêtres ſoient coupées par les rempes, comme cela ſe fait aſſés
communément, rien n’étant plus diſgracieux à la vûë. Mais ce qu’on
vient de dire doit ſuffire pour ce ſujet, paſſons à ce qui regarde les
combles.

Les Architectes ſont aſſés partagés ſur la hauteur qu’il faut don-
ner aux combles: les uns veulent qu’ils faſſent un triangle équilate-
ral, les autres un triangle rectangle & iſocelle, d’autres enfin pren-
nent un milieu entre ces deux-ci & leur donnent pour hauteur les

Waiting...

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.

powered by Goobi viewer