Full text: Ufano, Diego: Artillerie, ou vraye instruction de l' artillerie et de ses appartenances

De ce diſcours le lecteur curieux entendra facilement, d’où c’eſt que ces pieces auec
leſquelles ont eſté effectuez tant d’exploits ſi grands & loüables, ont pris leur origine, pro-
portion & raiſons. Qui toutesfois de quelque temps en ça ont eſté reprouuées, non pas
pour autre occaſion qu’on y ſceut trouuer, que de leur exceſſiue peſanteur: en eſpoir d’eſ-
pargner quelque choſe des fraiz de cheuaux, de chariage, de munitions, & des gens au ma-
niement: choſe qui eſtoit bien recompenſée par leur forme, & bons ſeruices qu’on en
auoit, effectuant mieux & pluſtoſt ce à quoy elles eſtoient employées, & eſtant de meil-
leure & plus facile conſerue.

Ce renommé Capobianco Vicantin, chef de l’artillerie de la ville de Creme, & des
chaſteaux de ſon reſſort, dit en vn temps que pluſieurs excellents Princes & Seigneurs de
l’Europe eſperans retrancher des grands fraiz, & faciliter leurs deſſeins auoient eſſayé de
ſe deſtourner de l’ordre & proportion commune, en la fonte de leur artillerie: mais à
la fin eſtans, par-l’experience qui leur monſtroit, que ce n’eſtoit pas amoindrir, mais
augmenter les fraiz, ( car l’Artillerie eſtant plus foible a de moindres effers, il failloit tirer
tant plus ſouuent, & employer beaucoup plus de munition, & les pieces auſſi meſme en
danger de ſe perdre & rompre, & ſi on employoit peu de gens au maniement, il y en fail-
loit tant plus à la force des breſches mal faites) contraints de recognoiſtre leur erreur, trou-
uoient expedient de retourner aux fonderies, refondant leurs pieces ſelon l’ancien
modelle & proportion. Ce qui eſt aduenu à Monſieur de la Motte, lequel eſtant Capitaine
& general de l’artillerie de ces eſtats: eſſaya de ſe deſtourner de la reigle & proportion im-
periale, faiſant fondre quelques moyens canons de 15. ou 16. calibres, pauures en me-
taux & larges au calibre, eſperant d’eſpargner vne bonne partie des deſſuſditsfraiz: mais
quand on les vouloit mettre en œuure, ils demeuroient croupiſſants és parapets & re-
paires, allumoient les gabions, abbatoient & defaiſoient les blandes, & offençoient leurs
propres defences. Et eſtans de grand calibre, & tirans peude poudre, à cauſe de la foibleſ-
ſe de leurs metaux, ils faiſoient rien ou peu d’effort: en ſomme pour dire en vn mot, il y
auoit grands deſpends & nul proffit: de ſorte qu’à la fin il ne trouua rien meilleur, que
retourner à la vieille fonte & proportion, les faiſant refondre de 18. à 19. calibres, auec 1. calibre de refort, pour pouuoir tirerauec poudre ſuffiſante 24. lb. de boulet peſants 42. ou
43. q. Dont auſsi Don Louys de Velaſco, qui luy a ſuccedé en cette charge, recommande
touſiours aux fondeurs, d’enſuiure en toute diligence le modelle & forme imperiale,
comme la plus pa@faite & plus pertinente à toutes les façons de la guerre, ſans encor la bel-
le taille en forme, qui les doit auſsi ſingulierement recommander: comme la figure 4. a le monſtre.

31. CHAP. IX.
Declaration de la fonte moderne à preſent vſitée.

SOn Excellence eſtant par le tres-Illuſtre Seigneur le Comte de Buquoy à preſent
general de l’Artillerie de ces eſtats, aduertie de la perfection & vtilité des pieces fai-
tes au modelle & à la proportion Imperiale, voire d’elle-meſme apres l’aduis du tres-
ſage conſeil de guerre, en prenant tel gouſt & plaiſir, qu’elle deſira que iamais telle
fonte ne fuſt miſe en oubly, fit par tous les lieux de ſon domaine publier vn bien ſerieux
commandement: que d’oreſenauant on ne fondroit qu’vne ſeule ſorte d’Artillerie: à
ſçauoir;

Le canon de batterie tirant 40. lb. de boulet auec 20. lb. de poudre fine, ou 27. de pou-
dre commune, ayant 18. calibres de longueur, & 8 {1/2} calib. de refort; quieſt la proportion du
canon commun & ordinaire, quia d’eſpoiſſeur de ſes metaux à l’entour de la chambre de {7/8}

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer