Full text: Berzelius, Jöns Jacob: Essai sur la théorie des proportions chimiques et sur l' influence chimique de l' électricité

SUR LA THÉORIE négative, une partie de l’acide sulfurique égale-
ment polarisé, jusqu’à ce que l’équilibre s’éta-
blisse entre leurs deux affinités; alors l’acide mu-
riatique reste, dans la dissolution, combiné avec
un certain nombre d’atomes d’oxide de cuivre,
tandis que l’acide sulfurique s’empare des autres. La quantité de la décomposition opérée par l’a-
cide sulfurique est en raison composée de la
différence entre les degrés d’affinité des deux
acides rivaux (c’est-à-dire de leur différente in-
tensité de polarisation électro-chimique), et du
nombre de leurs atomes présents; car si, dans
l’exemple cité, l’on ajoute des atomes d’acide
muriatique, ils s’empareront d’un certain nombre
d’atomesd’oxide de cuivre, en écartant un nombre
correspondant d’atomes d’acide sulfurique, qui
sera plus petit que le nombre des atomes d’acide
muriatique ajoutés. Ainsi, des atomes libres des
deux acides se logeront autour de ceux qui restent
combinés, et empêcheront, par leurs forces op-
posées et contrebalancées, leur combinaison mu-
tuelle avec l’oxide de cuivre. Il est clair que lors-
que l’équilibre s’établit, l’affmité plus faible de
l’acide muriatique, exercée par un plus grand
nombre de ses atomes interposés dans la masse,
est égale à l’affinité supérieure de l’acide sulfuri-
que exercée par un plus petit nombre d’atomes.

Figurons - nous maintenant que l’un de ces
deux acides opposés soit insoluble, et que par

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer