Full text: Voltaire: Elémens De La Philosophie De Neuton

DE LA PHILOSOPHIE ayant l’air de la vérité. , ſembloient reſpecta-
bles, & méritoient d’être relevées.

9.1.

Faux [?]

Selon Deſcartes la lumiere ne vient point
à nos yeux du Soleil, mais c’eſt une matiere
globuleuſe répandue par-tout, que le Soleil
pouſſe, & qui preſſe nos yeux comme un bâ-
ton pouſſé par un bout preſſe à l’inſtant à l’au-
tre bout. Cela paroiſſoit plauſible, mais cela
n’en eſt pas moins faux: cependant Deſcar-
tes étoit tellement perſuadé de ce Syſtême
que dans ſa dix-ſeptième Lettre du troiſiè-
me Tome, il dit & répète poſitivement: F’avoue que je ne ſai rien en Pbiloſopbie ſi la
lumiere du Soleil n’eſt pas transmiſe à nos yeux
en un inſtant. En effet, il faut avouer que,
tout grand génie qu’il étoit, il ſavoit enco-
re peu de choſe en vraye Philoſophie; il lui
manquoit l’expérience du Siècle qui l’a ſui-
vi. Ce Siècle eſt autant ſupérieur à Deſcar-
tes, que Deſcartes l’étoit à l’Antiquité.

10. Si la lumiere étoit toujours répandue,
toujours exiſtante dans l’air, nous verrions
clair la nuit comme le jour, puiſque le Soleil
ſous l’Hemisphére pouſſeroit toujours les glo-
bules en tout ſens, & que l’impreſſion en vien-
droit également à nos yeux.

9.1.

Du
mouve-
ment
progreſ-
ſif de
la lu-
miere.
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer