Full text: Voltaire: Elémens De La Philosophie De Neuton

DE NEUTON. d’apprendre à lire & à écrire, il n’eût point
deſiré de voir. Il vérifioit par cette indif-
férence, qu’il eſt impoſſible d’être malbeureúx,
par la privation des biens dont on n’a pas d’i-
dée: vérité bien importante. Quoi qu’il en
ſoit, l’opération fut faite & réuſſit. Ce
jeune homme d’environ quatorze ans, vit
la lumiere pour la premiere fois. Son
expérience confirma tout ce que Loke & Barclay avoient ſi bien prévu. Il ne diſtin-
gua de long-tems ni grandeur, ni diſtance,
ni ſituation, ni méme figure. Un objet
d’un pouce, mis devant ſon œil, & qui lui
cachoit une maiſon, lui paraiſſoit auſſi
grand que la maiſon. Tout ce qu’il
voioit, lui ſembloit d’abord être ſur ſes
yeux, & les toucher comme les objets du
tact touchent la peau. Il ne pouvoit diſ-
tinguer ce qu’il avoit jugé rond à l’aide de
ſes mains, d’avec ce qu’il avoit jugé angu-
laire, ni diſcerner avec ſes yeux, ſi ce
que ſes mains avoient ſenti être en haut
ou en bas, étoit en effet en haut ou en
bas. Il étoit ſi loin de connaitre les gran-
deurs, qu’après avoir enfin conçu par la
vûe, que ſa maiſon étoit plus grande que
ſa chambre, il ne concevoit pas comment

Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer