Full text: Varignon, Pierre: Projet D'Une Nouvelle Mechanique

ME’CHANIQUE. ble, comme ſi l’une, & l’autre étant prolongée, elles
n’étoient attachées qu’en ce ſeul point: & par con-
ſéquent ( Lemm. 1. ) la ligne de direction A K de ce
poids ainſi ſuſpendu, paſſera par le point H où les
cordes P M & R N concourent. Ce qu’il F. D.

15.1.

LEMMES.

Secondement ( fig. 6. ) l’effort que le poids M N fait
pour attirer le point P de ſa corde P M vers M, étant
le même que celui dont il preſſe ſon point C vers H,
il eſt encore ſoutenu par cette corde, comme il le
ſeroit par le pieu C H. Et pour la même raiſon il
eſt ſoutenu par la corde R N, comme il le ſeroit par
le pieu D H: Donc il eſt ſoutenu par ces deux cor-
des, comme il le ſeroit par ces deux pieux enſemble: & par conſéquent ( Lemm. 1. ) la ligne de direction
A K de ce poids ainſi ſuſpendu, paſſera encore par le
point H. Ce qu’il F. D.

16. Corollaire I.

De-là il eſt clair que de quelque côté que tende
le corps M N, & que ſa ligne de direction ſoit tour-
née, ſoit que cette impreſſion lui vienne de ſa pe-
ſanteur, ou de quelque autre force, cette ligne de
direction paſſera toûjours par le point H, ou les cor-
des qui le retiennent, doivent concourir, ou con-
courent en effet.

17. Corollaire II.

De ſorte que ſi ces cordes ne concourent qu’à une
diſtance infinie, c’eſt-à-dire qu’elles ſoient paralleles
entre-elles, cette ligne de direction ſera auſſi parallele
à l’une & à l’autre.

0031-01
Waiting...

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.

powered by Goobi viewer